«

»

Mar 10

Un livre blanc : "Qu’est-ce qui fait la valeur des bibliothèques"






Un livre blanc : "Qu’est-ce qui fait la valeur des bibliothèques"

La commission de normalisation en Information et Documentation de l’AFNOR a récemment mis en ligne un Livre blanc intitulé "Qu’est-ce qui fait la valeur des bibliothèques".

Cette publication clôt le travail d’une année réalisé par les experts de l’AFNOR afin de mettre en lumière la norme internationale ISO 16439 "Methods and procedures for assessing the impact of libraries" dont la première édition est parue en avril 2014.

Cette nouvelle norme a pour objectif principal de proposer aux bibliothèques, établissements et pouvoirs publics des méthodes et des outils susceptibles de fournir une approche de l’impact qu’exercent les bibliothèques sur la société et les individus.

Ce qui intéresse tout particulièrement les experts internationaux qui ont rédigé cette nouvelle norme, c’est d’évoquer la construction d’indicateurs qui parlent aux élus et aux autorités qui allouent les ressources nécessaires à la création et au fonctionnement des bibliothèques. Place aux notions qui touchent au bien-être collectif, à la qualité de vie, aux impacts économiques. Place à la dimension "évaluation des politiques publiques" tant du point de vue de la lecture publique que de celui de l’information scientifique et technique dans toute leur profondeur.

Ainsi, les professionnels, au terme d’une période de déstabilisation ont-ils pris les problématiques à bras le corps et fait évoluer les métiers de la documentation et des bibliothèques pour se situer au plus près des besoins des publics. Ce faisant, ils portent de puissants et novateurs concepts de bibliothèques telles la "bibliothèque troisième lieu" ou le "learning center" (de nouveaux espaces pour s’adapter aux nouveaux modes de travail des étudiants) qui renouvellent la perspective des bibliothèques lieux de sociabilité et d’effervescence intellectuelle.

Plus que jamais les bibliothécaires sont conduits à redonner de la visibilité à leur expertise et à valoriser leur professionnalisme. Dans un contexte marqué par la crise économique et la restriction des budgets publics, ils sont mis au pied du mur pour démontrer la légitimité des bibliothèques, leur utilité sociale et faire à nouveau émerger du sens à ces services publics au moment même où la notion de l’intérêt général perd de son relief en cédant le pas au concept d’intérêts individuels et à la relation service/usager.

Pour consulter ce Livre Blanc (au format PDF – 749 Ko) : http://portailgroupe.afnor.fr/public_espacenormalisation/AFNORCN46-8/Livre%20Blanc%20fev2016.pdf