«

»

Juil 26

Simplicité d’utilisation : facteur de succès des matériels nomades





article issus de la syndication de flux à partir du site les infos-stratèges.


Simplicité d’utilisation : facteur de succès des matériels nomades

Signalée par L’Atelier BNP-Paribas dans un article intitulé « La simplicité, maître-mot des applications mobiles », une étude de Micro Strategy révèle que de nombreuses applications n’obtiennent pas les résultats escomptés, faute d’une bonne lisibilité. Et de constater que la simplicité est trop souvent oubliée, ainsi qu’un design attrayant. 

En soi, le constat n’est pas nouveau et c’est dans ce but que s’est développée l’ergonomie des systèmes d’information. Partant de cette réflexion, on se doit tout de même de constater l’immense progrès globalement réalisé en informatique et dont bénéficient les matériels nomades.

Le tactile : réinventer l’instinctif

De nombreux professionnels très versés dans l’informatique s’amusaient de voir les néophytes vouloir à tout prix cliquer sur l’écran avec la souris mise à leur disposition. Plutôt que de s’en gausser, il suffisait de constater que l’utilisateur de base, absolument étranger aux subtilités techniques dues aux lents progrès de l’informatique qui seules expliquaient le pourquoi, à une étape donnée, de la présence des souris filaires, alors la meilleure simplification du moment, reproduisait le geste élémentaire : je veux lancer telle application, je la touche du doigt sur l’écran et je ne comprends pas que cela ne fonctionne pas ainsi puisque c’est le comportement évident.

Aujourd’hui nous sommes parvenus, grâce aux écrans tactiles, à ce que certains croient être un suprême raffinement mais qui n’est qu’une suprême simplicité.
Dès lors on gagne déjà un degré dans la facilité d’utilisation des matériels nomades.

Des applications simples : retrouver l’intuitif

Le mot a été lâché, autant comme un concept d’ergonomie qu’un slogan marketing : l’intuitif…
Il importe donc de retrouver et de coller au plus près des comportements les plus évidents, les plus intuitifs de l’utilisateur de base. C’est là que nous revenons aux observations signalées ci-dessus avec des bonheurs plus ou moins heureux, tout simplement parce que les concepteurs sont en général d’une culture informatique qui risque fort de leur obscurcir la vue : ce qui leur paraît simple par rapport — pour prendre un exemple caricatural — à l’écran noir sur lesquels on devait taper des requêtes absconses, ne l’est pas encore suffisamment pour le naïf utilisateur qui n’a jamais eu un ordinateur en main ou n’a jamais réussi à se faire à toutes ces conventions complexes. 

Mais en général, on peut quand même affirmer que les applications pour matériels nomades sont parmi les plus intuitives et les mieux étudiées quant à la simplification : au minimum, on les prend en main en quelques minutes.

C’est un des facteurs de plus du succès grandissant de ce type de matériel.

En savoir plus

L’article cité sur le site de L’Atelier, de Guillaume Parodi, le 10 juillet dernier :
www.atelier.net/trends/articles/simplicite-maitre-applications-mobiles_422690?utm_source=emv&utm_…

Voir notre publication Tablettes tactiles : outils de suivi et de veille sur l’actualité
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>