«

»

Juil 13

Lancement officiel de la Fédération française du pilotage d’entreprises





article issus de la syndication de flux à partir du site les infos-stratèges.


Lancement officiel de la Fédération française du pilotage d’entreprises

La Fédération française du pilotage d’entreprises a procédé le mercredi 4 juillet 2012 à son lancement officiel en adressant 11 propositions concrètes au Gouvernement pour favoriser les très petites entreprises (TPE).

Grouper des métiers pour aider au pilotage des TPE

Dans le tissu économique français actuel, les TPE tiennent le haut du pavé avec environ 2 500 000 entités. De nombreux métiers gravitent autour d’elles pour les aider dans la gestion de leurs activités.

« La FFPE a comme objectifs d’encadrer et de promouvoir tous les métiers qui sont là pour aider les chefs de ces TPE à mieux gérer leur structure. Il y a trop de métiers, trop de process qui ne répondent pas aux problématiques de ces TPE. Il y a un vrai besoin de professionnaliser le métier de ceux qui aident au pilotage de ces structures », explique Vincent Cordonnier, vice-président de la Fédération française du pilotage d’entreprises.

« La mission que nous nous sommes fixés par la création de la FFPE est simple : nous souhaitons regrouper des professionnels d’horizons différents sous une seule et même bannière, pour crédibiliser leur métier, celui du conseil aux petites entreprises et par là, sécuriser le choix d’un dirigeant de s’adresser à tel ou tel consultant », continue-t-il.

11 propositions concrètes pour les TPE

Le lancement de la 1ère Fédération nationale du pilotage d’entreprises est aussi l’occasion de positionner les TPE au centre des préoccupations du nouveau Gouvernement.

« C’est un fait, les TPE n’ont pas accès aux mêmes avantages, solutions, produits et/ou services que les PME/PMI, ni aux mêmes attentions. Nous regroupons des professionnels dans l’accompagnement de ces petites structures. Nous sommes en première ligne, aux côtés de tous ces dirigeants, face à des problématiques sur lesquelles ils n’ont pas de possibilité d’action. C’est pourquoi, nous avons adressé, en même temps que le lancement de la FFPE, 11 propositions concrètes pour favoriser les TPE », dévoile le président de la FFPE, Damien Valdan.

« Nous sommes partis des remontées des entrepreneurs pour mettre en exergue des objectifs et proposer des moyens d’actions concrets. Nous sommes bien entendu prêts à en discuter avec les différents interlocuteurs économiques : le ministère de l’Économie, bien sûr, mais également les chambres de commerce et d’industrie, les chambres de métiers et de l’artisanat, les CAPEB … Notre objectif est de mettre en exergue ce que pensent les dirigeants des très petites entreprises et d’en être le porte-parole, car tous les coaches, consultants, conseillers, peu importe leur titre, qui agissent au quotidien dans l’accompagnement d’entreprise, ont aussi besoin de ces propositions pour faire grandir leurs clients ! », conclut le président de la FFPE.

Source : communiqué de la FFPE

En savoir plus

Visiter le site de la FFPE : www.ffpe.fr

Voir les 11 propositions au Gouvernement sur le même site :
www.ffpe.fr/11-propositions-faites-au-gouvernement



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>