«

»

Sep 23

Google franchit-il la ligne jaune ?

Découvrez comment google peut s’immiscer gravement dans votre vie privée, même si vous n’utilisez jamais internet.

Je dois dire que je suis assez fan de Google Earth, j’aime me promener à travers le monde entier, en le regardant d’une hauteur variant de plusieurs milliers de kilomètres jusqu’à environ 30 mètres… On peut ainsi voir la statue de la Liberté, la tour Eiffel, les Pyramides, la basilique St Marc, la liste est longue et passionnante.

Je trouve Google Maps pratique du point de vue professionnel pour déterminer où je dois me rendre ; il faut dire que je ne suis pas esclave des GPS. Les plans interactifs superposés aux photos satellites, c’est assez bluffant.

J’invite d’ailleurs ceux et celles qui ne connaissent pas ces applicatifs à les tester (c’est gratuit).

Mais que dire de Google Street View ?

…/… Extrait de Wikipedia

Google Street View est un service lancé en mai 2007 afin de compléter Google Maps et Google Earth. Il permet de naviguer virtuellement dans les rues de grandes villes.

Controversé en raison d’atteintes alléguées envers la vie privée, le projet utilise Immersive Media, technologie qui permet de fournir une vue de la rue à 360 degrés en n’importe quel point donné de cette rue.

Une voiture équipée de caméras circule dans les rues en prenant des images, qu’un logiciel propriétaire de Google assemble pour donner l’impression de continuité.

À l’origine, seules quelques villes américaines étaient accessibles, puis, rapidement, le service s’est étendu à d’autres pays (France, Espagne, Italie, Australie, Japon ,Nouvelle-Zélande, Suisse, Portugal, et Taïwan). À partir d’avril 2008, le service a été pleinement intégré à Google Earth.

…/…

Oui ! Que dire de Google Street View ?

Je dirais tout simplement que là, Google franchit la ligne jaune. Cet outil constitue une vraie atteinte à la vie privée ! La preuve :

googl1

Ma tendre épouse photographiée à coté de sa voiture parfaitement identifiable (modèle, couleur, blason foot, etc.),  près de son travail. Pour ceux qui la connaisse, le flou ne cache rien de son visage. D’ailleurs c’est un des ses collègues de travail qui l’a reconnu  en s’amusant avec Google.

Je sais que ce jour là, elle a déjeuner d’un sandwich acheté au snack “le bouffon” (on reconnait le sachet), faisant ainsi un léger accroc, à son contrat minceur.

Pas la peine de vous faire un dessin, tout le monde comprendra le danger potentiel, pour sa vie privée, de ce système.

L’installation de caméras de vidéo-surveillance dans nos villes se généralise, Cela est très fortement encadré par le législateur, justement par rapport aux problèmes d’atteinte à la vie privée. Ces nouveaux équipements sont déjà perçus par beaucoup d’entre nous comme liberticide; bien que seules des personnes assermentées peuvent regarder les images. Alors que penser des libertés que s’accorde Google ?

Le débat est ouvert, au delà de mon avis personnel,  j’ai envie de connaitre le vôtre.

Yves GUFFROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>