«

»

Jan 05

Courriel versus Réseau social ?





article issus de la syndication de flux à partir du site les infos-stratèges.


Courriel versus Réseau social ?

De part et d’autre de la frontière du Nouvel an, nous avons publié sur notre site, une information qui semble annoncer la pérennisation du courriel alors que d’aucuns prétendaient qu’il aurait pris "un coup de vieux" au regard des réseaux sociaux (29 décembre), et une information sur l’engouement des Français pour l’usage des réseaux sociaux, qui tendrait à montrer qu’en effet le courriel aurait donc du plomb dans l’aile (hier 4 janvier).

Quelques correctifs

Tout d’abord, le fait de déclarer que l’invention la plus innovante des 40 dernières années est le courriel n’entraîne pas qu’on plébiscite forcément l’usage de celui-ci, et surtout pas contre les réseaux sociaux. Ce n’est du reste pas ce que nous affirmions : nous constations simplement qu’à une période où l’on nous annonçait le recul du courriel en entreprise au profit des réseaux sociaux, cet outil gardait tout son prestige.

Pareillement, le fait de constater que 81% des Français utilisent les réseaux sociaux ne signifie pas qu’ils boudent pour autant le courriel.

Garder l’esprit critique

La ligne éditoriale des Infostratèges consiste précisément — nous l’avons plusieurs fois évoqué — a savoir prendre du recul, notamment face aux phénomènes de modes, et de garder un esprit critique et lucide en toutes choses, y compris en technologie.

Or, dans le faux débat suggéré dans les médias (exemple des articles de Stratégies Magazine cités dans notre actualité du 29 décembre), il semble qu’on voudrait mettre en concurrence deux univers très largement disjoints, tout simplement parce que les fonctions attendues de l’un et l’autre outil ne se recouvrent pas totalement.

Réseau social : outil colaboratif

Les réseaux sociaux ont pour vocation le partage d’informations de toutes natures à plusieurs, mais plus spécialement des informations qui concernent un groupe plus ou moins important. On est dans de la communication de un vers tous (ou au moins vers un groupe défini pour les réseaux sociaux professionnels, a fortiori pour les réseaux sociaux fermés d’entreprises, qui ne font que reprendre le bon vieux concept de groupware et leurs logiciels emblématiques : Notes, Exchange, Groupwise…, dans un but collaboratif. En ce sens, les réseaux sociaux participent bien de la sphère du Web 2.0, dans son aspect collaboratif.

Courriel : outil de communication individualisée

Le courriel quand à lui répond avant tout à un besoin de communication de un vers un. Et sur ce terrain, on aura beau prédire, voire envisager sa suppression, on voit mal par quoi on le remplacerait, si ce n’est par le SMS, mais là encore, les usages ne sont pas forcément les mêmes.

Un mode de communication professionnel essentiel

Dans toutes les activités de notre entreprise, comme dans toutes les autres, nous utilisons inévitablement le courriel, pour adresser nos devis et contrats à nos clients, pour recevoir en pièces jointes leur accord (devis ou contrats signés scannés), pour envoyer nos factures. Bref, l’essentiel de la gestion de l’entreprise passe par le courriel et nous voyons mal comment nous pourrions mettre des factures en ligne sur un réseau social !

Les fonctions demeurent, les outils changent

Il semble donc qu’il faille garder les idées claires et réfléchir un tout petit peu pour ne pas s’embarquer dans des considérations sociologico-technologiques douteuses.
Et garder les idées claires, c’est avoir en permanence à l’esprit les vraies fonctions attendues par les utilisateurs des outils technologiques (analyse fonctionnelle de la conduite de projet).
Comme le signale très souvent une collègue qui a trente ans d’expérience professionnelle : les besoins et fonctions attendues demeurent, ce sont les outils qui changent.
Ainsi, par exemple, les réseaux sociaux pourraient bien détrôner les listes de discussion et autres forums qui les ont précédé dans la communication de type un vers plusieurs

Mais de là à prédire la fin du courriel… il faut rester sérieux.

Pour ceux qui connaîtraient mal le concept, voir notre Dossier spécial Web 2.0



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>